+33 (0)1 83 62 04 04

Essai Gratuit Connexion PRO
Essai Gratuit Connexion PRO

+33 (0)1 83 62 04 04

Les Echos : « Clic RDV réinvente l’agenda du futur »

Les Echos publie un article consacré à ClicRDV :

Un concept novateur, un business-model solide et la passion d’entreprendre : telles sont les armes d’Antoine Puymirat pour faire de Clic RDV un business qui séduit des centaines d’entreprises.

Apporter un service innovant aux entreprises, c’est le défi que s’est lancé Antoine Puymirat, le tout jeune créateur de Clic RDV. « Je cherche des idées de création depuis l’âge de 10 ans !», lance-t-il. Alors, lors de sa première expérience salariée pour le leader de la réservation hôtelière en ligne, à Cambridge, il sent le filon : « Cette entreprise était un vrai succès. J’ai alors cherché une idée de prestations autour de la réservation. » Et Clic RDV émerge.

Le concept ? Gérer pour le compte de professionnels la réservation de leurs rendez-vous. En clair, Clic RDV propose aux entreprises un logiciel, hébergé et géré par Clic RDV, où celles-ci peuvent rentrer en quelques clics tous les rendez-vous de leurs clients.

Le plus ? Chaque client reçoit par SMS un rappel de sa date de rendez-vous, ce qui réduit le taux d’absentéisme. « Il faut savoir que les rendez-vous manqués représentent une perte de 10 % de chiffre d’affaires en moyenne », argumente Antoine Puymirat.

Si l’idée paraît simple, le logiciel de gestion en question était à inventer. « Le logiciel a nécessité un gros travail de développement. Les garagistes ne notent pas leur rendez-vous comme les cardiologues. Il a fallu créer des algorithmes adaptés prenant en compte tous les critères possibles : notation de plaques d’immatriculation (pour les garagistes), numéro de tatouage (vétérinaires), etc. » Pendant cette phase de développement, Antoine s’associe avec un diplômé de Centrale.

Le défi ? Changer les habitudes !
Pour tenir le coup durant cette longue phase de développement, Antoine a dû trouver des fonds : 6 000 euros de l’Adie, 10 000 euros de la Caisse sociale de développement local, 20 000 euros via le Réseau Entreprendre complétés par 40 000 euros de prêt bancaire. Aujourd’hui, la jeune entreprise vient de réaliser une levée de fonds de 500 000 euros via le nouveau dispositif holding ISF-PME prévu dans la loi TEPA.

La cible ?

Tous les professionnels qui doivent gérer des rendez-vous. « Nous comptons parmi nos clients beaucoup de professionnels de la beauté, de la santé, mais aussi des administrations, par exemple pour gérer les prises de rendez-vous de vaccinations contre la grippe A. » Le mode de rémunération de Clic RDV lui assure un chiffre d’affaires récurent, car basé sur des abonnements : 60 euros par mois en moyenne, plus 10 centimes d’euros à chaque envoi de SMS. Ceci devrait permettre à la PME d’afficher un chiffre d’affaires de 200 000 euros

Les commentaires sont fermés.