Loi Hamon : Votez pour le web-to-store !

2 janvier 2014

Dans quelques semaines la loi Hamon, facilitant la vente sur Internet de lunettes de vue repassera devant le Sénat. Un recul de 5% à 10% du marché des lunettes en boutique est prévu par les experts.

Le Journal du Net détaille les impacts d’une telle décision sur le marché de l’optique en France, et se questionne sur le modèle dominant à adopter pour la distribution optique de demain en prenant exemple sur nos voisins américains : « Aux Etats-Unis, c’est Warby Parker qui fait voler en éclat tous les codes de l’optique. Ce pure player à succès, qui a su se positionner autant sur le prix que sur le style, ouvre désormais des points de vente physiques peu nombreux, très connectés et surtout à très forts services ajoutés. Un exemple à suivre pour les frenchies ? ».


Selon d’étude Altermind réalisée par David MARTIMORT et Jérôme POUYET l’optique est un sujet qui touche la grande majorité des Français puisque environ 64 % des Français portent des lunettes : ils y consacrent 130 euros par an environ. Près des trois quarts jugent que les prix des corrections optiques sont excessifs et les comparaisons internationales montrent que les prix sont en effet élevés, particulièrement pour les verres.

Aujourd’hui 55% des clients sont prêts à payer 9% plus plus cher pour avoir la garantie d’un meilleur service.


En capitalisez sur leur force, la qualité du service client, l’écoute et le conseil, les acteurs du commerce physique ont une carte à jouer important. Les consommateurs sont avant tout à la recherche d’une expérience client positive, avec un parcours simple et intuitif. En ajoutant un bouton « prendre rendez-vous » sur votre site, vous augmenter le taux de conversion d’une vente en magasin physique de 30 %. Vous vous rendez accessible pour vos clients 24h/24, vous convertissez l’audience de votre site en trafic qualifié dans vos boutiques.